L’UD CGT Paris regroupe tous les syndicats CGT de Paris, quelle que soit leur profession. Si vous souhaitez un rendez-vous ou un renseignement, vous pouvez contacter l’Union Locale de l’arrondissement dans lequel se trouve votre entreprise ou contacter l’UD CGT Paris : 85, rue Charlot 75 140 Paris cedex 03 Paris tél : 01 44 78 53 31, accueil@cgtparis.fr

CGT Cheminots : info luttes suite au rassemblement du 27 juillet 2018

mercredi 1er août 2018

Les chiffres du jour

600, c’est le nombre de cheminots rassemblés devant le siège de Maintenance & Travaux et le siège de l’entreprise ;
Température : 36° C ;
Etat d’esprit des cheminots présents (Echelle de 0 à 10) : 8.
A l’appel de la seule CGT, ce sont plus de 600 Cheminotes et Cheminots qui se sont rassemblés devant le siège de Maintenance et Travaux, où se tenait un Comité d’Etablissement extraordinaire avec, pour seul ordre du jour, la radiation des cadres de notre camarade Jean-François RANDADO pour faits de grève, car il faut bien le dire, la teneur du dossier disciplinaire ne permet pas d’y déceler un autre motif.

LA GRÈVE : UN DROIT CONSTITUTIONNEL INALIÉNABLE

Aujourd’hui, 27 juillet 2018, se tenait un Comité d’Etablissement en vue de le consulter sur la radiation des cadres de notre camarade Jean-Francois RANDADO, et faisant suite au Conseil de Discipline qui s’est tenu le 18 juillet. Les faits reprochés : « avoir allumé une torche à flamme rouge » un jour de grève. Le dossier est vide et la CGT a apporté tous les arguments pour le mettre hors de cause. La Direction de l’entreprise s’inscrit donc dans une logique revancharde à l’égard des militants de la CGT, pour tenter de museler une fois de plus ceux qui luttent. Cette attitude n’est malheureusement pas isolée. On dénombre, au plan interprofessionnel, pas moins de 6 252 militants et syndicalistes frappés par ce regain d’autoritarisme et de criminalisation de l’action syndicale. Nos camarades d’Air France ont d’ailleurs écopé de 4 mois de prison avec sursis pour une vulgaire chemise arrachée…

Lorsque qu’un camarade est attaqué, c’est toute la CGT qui est attaquée. Nous ne laisserons pas faire !

Dans la foulée, un rassemblement devant le siège du Groupe Public Ferroviaire, où se tenait un Conseil de Surveillance avec, comme ordre du jour, le plan stratégique de l’entreprise, a permis, si besoin en était, de matérialiser l’opposition des cheminots à cette mauvaise réforme et l’exigence de réécriture d’une nouvelle loi. [...]

Info luttes n°53