L’UD CGT Paris regroupe tous les syndicats CGT de Paris, quelle que soit leur profession. Si vous souhaitez un rendez-vous ou un renseignement, vous pouvez contacter l’Union Locale de l’arrondissement dans lequel se trouve votre entreprise ou contacter l’UD CGT Paris : 85, rue Charlot 75 140 Paris cedex 03 Paris tél : 01 44 78 53 31, accueil@cgtparis.fr

Réforme de la SNCF : Nous allons devoir nous battre ensemble !

dimanche 18 mars 2018

Le 26 février 2018, le Premier ministre a présenté les principaux axes et la méthode
envisagés concernant la réforme de la SNCF, il prétend même savoir ce que veulent les Français !

Outre la méthode inacceptable du passage en force, les axes décidés par le gouvernement vont à l’encontre d’un service public de qualité que chaque citoyen est en droit d’attendre au quotidien.

OUVERTURE À LA CONCURRENCE
La CGT est fermement opposée à l’ouverture à la concurrence.Nous réaffirmons que l’ouverture à la concurrence n’est pas gage d’efficacité et de développement pour le mode ferroviaire.
Les exemples multiples dans d’autres pays le démontrent. Le règlement européen OSP (Obligation de Service Public), cité à maintes reprises par le Gouvernement, n’oblige en rien d’ouvrir à la concurrence. L’article 5 § 4 bis est très explicite sur le sujet. Le gouvernement n’est pas face à une « obligation européenne », mais fait un choix délibéré d’ouvrir à la concurrence.

AVENIR DES LIGNES RÉGIONALES
Le Gouvernement ment en affirmant que sa réforme ne remet pas en cause l’avenir des « petites lignes ». En ne finançant pas les travaux nécessaires sur le réseau et en ouvrant à la concurrence, il met fin à la péréquation, se désengage et laisse
la responsabilité aux Régions de décider du maintien ou non des lignes régionales du Réseau Ferré National.Au regard des difficultés financières que rencontrent les régions, cela augure mal du devenir de ces lignes. [....]

Tract aux usagers : nous allons devoir nous battre ensemble

Réforme de la SNCF Le contre-projet de la CGT

Alors que le rapport Spinetta annonce une cure de rigueur chez la SNCF, la CGT et les cheminots présentent un contre-projet dans son rapport « Ensemble pour le fer », qui prône a contrario une relance du ferroviaire, dont voici une synthèse. :

http://cgt.fr/Le-contre-projet-de-la-CGT.html

Questions posées à Laurent Brun, secrétaire général de la fédération CGT des cheminots :


Communiqué unitaire du 1er mars 2018 :

Ensemble, elles ont confronté leurs analyses des annonces faites par le Premier ministre le lundi 26 février dernier.
Le gouvernement fait le choix de reprendre de nombreuses propositions du rapport Spinetta.
Elles expriment unitairement un large rejet des mesures et de la méthode annoncées qui, si elles étaient inscrites dans la loi, porteraient un coup sévère au service public ferroviaire.
Les organisations syndicales ont convenu de se rendre aux concertations organisées par le gouvernement dans les prochains jours pour porter leur refus du démantèlement du service public ferroviaire et du recours aux ordonnances.
Une Démarche de Concertation Immédiate unitaire (alarme sociale) a été déposée ce jour et un courrier unitaire va être adressé au ministère des Transports.
Une nouvelle interfédérale se tiendra le 15 mars prochain à l’issue du conseil des ministres et de la présentation du projet d’entreprise.
Les organisations syndicales décideront alors des suites à donner au processus revendicatif unitaire afin de préparer une riposte à la hauteur des attaques.
Si le gouvernement devait choisir le passage en force, elles appelleraient les cheminots à agir par la grève et le Premier ministre porterait alors toute la responsabilité du conflit dur qui s’en suivrait !
ParisParisParisParisParis, le le le 01 mars01 mars01 mars01 mars01 mars01 mars01 mars 2018201820182018
Les organisations syndicales CGT, UNSA, SUD-Rail, CFDT se sont réunies le 27 février 2018.

Communiqué unitaire du 1er mars 2018

SNCF : la concurrence est-elle efficace ?

Question posée à Laurent Brun, secrétaire général de la fédération CGT des cheminots

Réforme de la SNCF : Interview de Laurent Brun, secrétaire général des cheminots CGT-Article de la NVO 28 février 2018
Par Isabelle Avran et Frédéric Dayan

Réforme de la SNCF : la balle est dans le camp du gouvernement :

https://www.nvo.fr/balle-camp-gouvernement/?utm_source=newsletter&utm_medium=courriel&utm_campaign=39


Voir en ligne : Questions posées à Laurent Brun, secrétaire général de la fédération CGT des cheminots.