L’UD CGT Paris regroupe tous les syndicats CGT de Paris, quelle que soit leur profession. Si vous souhaitez un rendez-vous ou un renseignement, vous pouvez contacter l’Union Locale de l’arrondissement dans lequel se trouve votre entreprise ou contacter l’UD CGT Paris : 85, rue Charlot 75 140 Paris cedex 03 Paris tél : 01 44 78 53 31, accueil@cgtparis.fr

Maternité des Lilas, une première avancée mais rien n’est gagné !

communiqué de presse CGT / CFE-CGC LES LILAS

jeudi 11 septembre 2014

L’intersyndiale CGT-CGC a été reçue par le directeur de la maternité des Lilas Mr 
Imbert. Celui-ci nous a communiqué l’information de l’abandon de l’option du
transfert à Montreuil par l’Agence Régionale de Santé (ARS). Ainsi que la couverture
du déficit de 2014 qui se monte à 2,6 millions d’euros pour sur un budget global de
11,5 millions d’euros, soit 23 %.

Mais la poursuite du soutien de l’ARS est conditionnée à un nouveau projet
d’établissement permettant un équilibre financier. Le déficit, du fait de son ampleur,
ne peut raisonnablement être couvert par une simple augmentation d’activité. Le
directeur nous a donc indiqué qu’il travaillait sur des propositions combinant une
extension des activités et l’adossement à un autre établissement pour mutualiser les
fonctions logistiques et administratives.

Par ailleurs, en ce qui concerne le projet immobilier, il souhaite des
aménagements afin d’en réduire le coût global. Par ailleurs, L’ARS ayant confirmé
qu’elle n’apporterait pas plus de 10 millions, reste 14 millions à trouver. Il faudra
donc que les collectivités locales qui ont promis 5 millions confirment leurs
engagements afin de réduire au minimum le recours à l’emprunt pour ne pas
aggraver le déficit de fonctionnement.

En ce qui concerne, l’extension des activités, plusieurs pistes ont été évoquées,
notamment l’implantation d’un centre de PMI, l’ouverture de consultations de
pédiatrie et de gynécologie...

Bref, rien n’est joué. Le directeur a insisté sur le fait qu’en l’absence de
présentation d’un projet jugé viable par l’ARS avant le 15 octobre, aucune garantie
de la poursuite d’activité en 2015 n’était acquise.

Donc si une première étape à été franchie avec le retrait du projet de transfert à
Montreuil, l’avenir n’est pas garanti.

Nous pensons qu’une nouvelle fois notre avenir est entre nos mains, nous avons un
mois pour prouver la viabilité de notre projet et obtenir les financements nécessaire.
Donc rien n’est joué mais profitons de l’opportunité qui nous est donnée de
valider définitivement un projet viable et pérenne.

On Ne Lâche Rien !


Lilas où t'es ? par udcgt75